Histoire du Tennis de Table

Histoire du Tennis de Table

Origines du tennis de table

"Ping-pong", "pom-pom", "pim-pam", "flim-flam", "gossima" ou "whiff-whaff", autant de dénominations commerciales ou saugrenues pour désigner le tennis de table… !
 


Contre toute attente, à l’inverse de nombreux sports de combat (judo, karaté, etc.), le tennis de table n’est pas un sport d’origine asiatique.
 


C’est dans un pays d’Europe, sujet aux climats variables et donc aux intempéries, que le tennis de table a vu le jour. Comme le tennis, son grand frère, le tennis de table a fait sa première apparition en Angleterre.
 


A l’origine, donc, le tennis de table fut une transposition pure et simple du tennis sur gazon et ses premières traces apparaissent aux alentours de 1881. Plusieurs brevets furent déposés (notamment en 1890 par David FOSTER) en ce sens et des coffrets d’équipement complet furent produits en Angleterre en 1898 (sous le nom déposé par la Société John JAQUES). Mais, c’est aux Etats-Unis que la firme HAMSLEY’S produisit industriellement le jeu sous la marque "Ping-pong" en 1901. Cette dénomination fut ensuite exploitée par la marque PARKER.
Le premier club spécialisé fut le Cavendish Club fondé en 1890.
 


Le tennis de table était un jeu simple, convivial et pas cher et son succès fut rapide. Le premier tournoi eut lieu à Chiswick en octobre 1901 et une revue spécialisée vit le jour en 1902.En France, le tennis de table arriva par la Côte d’Azur en 1902 et bientôt le monde entier joua au tennis de table. Le 12 décembre 1901, la Fédération de Tennis de Table naissait. Quatre jours plus tard, la Fédération de Ping-pong naissait à son tour. Le 3 décembre 1902, ces deux fédérations fusionnaient et devenaient la Fédération de Tennis de Table. Du même coup, son engouement, dans la confusion des dénominations et des différentes règles, déclina et il fallut attendre les années 1920 pour voir son retour grâce encore à l’Angleterre et notamment aux universités d’Oxford et de Cambridge.
 


En 1922, des règles précises furent établies qui permirent la réapparition de clubs structurés et l’organisation de tournois nationaux et internationaux. Le 15 janvier 1926 fut fondée en Allemagne la Fédération Internationale de Tennis de Table (sous l’impulsion de Ivor MONTAGU dont il fut le 1er président) et le 12 décembre 1926 furent organisés à Londres les premiers championnats du monde remportés par la Hongrie.
Le 30 mars 1927 était créée la Fédération Française de Tennis de Table.
 


En 1928 eut lieu le premier championnat de France.
 


Le tennis de table devint sport olympique en 1988 et plus de 200 pays le pratiquent. Il existe 70 millions de licenciés de par le monde.

Si, dans un premier temps, les raquettes furent en peau tendue ou confectionnées avec des cordes de laine, elles furent vite remplacées par le bois. A ce titre, c’est encore un anglais (E.C. GOODE) qui pensa à recouvrir le bois d’une couche de caoutchouc à picot (1924). De même, la balle, d’abord de liège, de bois ou de caoutchouc, fut remplacée en 1902 par une balle en celluloïd découverte par l’ingénieur anglais James GIBB.
Les règles, quant à elles, évoluèrent au fil du temps, le tennis de table passant d’un sport de défense très lent à un sport d’attaque très rapide.
La table, enfin, prit ses dimensions par l’officialisation de la table fabriquée par la Société AYRES. Le filet fut rabaissé en 1936.

Pour toutes informations, vous pouvez visiter le site de la Fédération Française : www.fftt.com et surtout celui de la Fédération Internationale : www.ittf.com (visitez notamment l’étonnant musée virtuel avec ses 50 salles virtuelles).


Equipes concernées toute l'association
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter